B&S Encyclopédie

Index de l'article Index de l'article
1. Introduction
1.1. L’Egypte, un « don du Nil »
1.2. Datation

2. « Avant l’histoire »
2.1. L'Egypte de la préhistoire
2.2. La formation de la civilisation égyptienne : 4500 - 2650

3. L’ancien empire memphite : 2650 – 2033 av. J.C.
3.1. Introduction
3.2. La IIIè Dynastie (2650 - 2575 avant J. C.)
3.3. La IVè dynastie (2575 - 2465 avant J. C.)
3.4. La Vè dynastie (2465 - 2323 avant J. C.)
3.5. La VIè dynastie (2323 à 2150 avant J. C.)

4. La Première Période Intermédiaire (2150 – 2133)
4.1. Généralités
4.2. Les dynasties

5. Le Moyen Empire thébain (2133 – 1786)
5.1. Introduction
5.2. La XIè dynastie (2133 - 1963 avant J. C.)
5.3. La XIIè dynastie (1963 - 1786 avant J. C.)

6. La seconde période intermédiaire (1783 -1550 avant J.C.)
6.1. Les Hyksôs
6.2. Les dynasties
6.3. La fin de la domination Hyksôs (1650 à 1550 avant J. C.)

7. Le nouvel empire (1550 – 1069)
7.1. Introduction
7.2. Reconquête et consolidation
7.3. Vers l’hégémonie
7.4. L’intermède amarnien : Amenophis IV – Akhenaton
7.5. L’empire hégémonique
7.6. Le déclin (1186 – 1069 avant J. C.)
7.7. Les dynasties du Nouvel empire

8. La Troisième période intermédiaire (1069 - 664 avant J.C.)
8.1. Introduction
8.2. La XXIè dynastie de Tanis (1069 – 945)
8.3. La XXIIè dynastie « libyenne » (945 – 715)
8.4. Les XXIIIè et XXIVè dynasties
8.5. La domination Nubienne : les XXVè et XXVIè Dynasties (715 – 664)
8.6. Les dynasties

9. La basse époque (664 - 330 avant J.C.)
9.1. L’invasion assyrienne : 671-660
9.2. La XXVIè dynastie « saïte » (664 à 525 avant J. C.)

10. L’époque ptolémaïque (332 avant J.C. – 30 avant J.C.)
10.1. Alexandre le Grand (331 à 322 avant J. C.)
10.2. Les Lagides (322-30 avant J.C.)
Bas de boite

Diffusé par CashTrafic

Histoire de lÂ’Egypte ancienne

Partager:  partager Partager bsencyclopedie sur Twitter

1. Introduction

L’Egypte, un « don du Nil »
Datation

1.1. L’Egypte, un « don du Nil »

Le désert de Nubie. (Histoire de l’Egypte ancienne)
Le désert de Nubie.
(Histoire de lÂ’Egypte ancienne)
L'Egypte est une bande de terre étroite, large de quelques dizaines de kilomètres, qui s'étire de la Méditerranée aux cataractes du Nil sur près de 2 000km. De part et d'autre de cette vallée, c’est le règne du désert, hormis quelques oasis, dont la plus importante est celle du Fayoum. A l’est, le désert arabique (Djebel Chayeb, 2 880m) ; au nord-est, le désert du Sinaï (Mont Sinaï, (2 639m), à l’ouest, le désert libyque. A nord, avant de se jeter dans la Méditerranée, le grand fleuve forme un delta qui, élargi en éventail, constitue la basse Egypte ; la Haute Egypte débute au sud de la pointe du Delta, à Memphis et forme une bande de terres fertiles dont le longueur atteint plus de 2 000km, mais dont la largeur ne dépasse que rarement 10km.

Egypte : Photo satellitaire du Delta, de la Basse Egypte et du désert du Sinaï. (Site Egypte antique)
Egypte : Photo satellitaire du Delta, de la Basse Egypte et du désert du Sinaï. (Site Egypte antique)
« Nil » vient du grec ancien « Neïlos ». En égyptien il signifie « ioterou », « le fleuve ». Les Egyptiens le nommaient aussi « Hâpy » et pour eux le fleuve est un axe absolu, le « commencement du monde », la route, la source de vie qui fait verdoyer des marais giboyeux, alimente les étangs poissonneux, procure l’abondante rosée nocturne indispensable aux cultures, fertilise le terre nourricière et procure l’eau pure vitale.

Les chutes du Nil Bleu au Soudan. (Site Egypte antique)
Les chutes du Nil Bleu au Soudan. (Site Egypte antique)
Avec ses 6 671km de long, le Nil est le deuxième plus grand fleuve du monde. Né au Burundi sous le nom de Kagera, il traverse le lac Victoria, s’en échappe par les chutes Owen, traverse en Ouganda le lac Kioga et, par les chutes Murchison, rejoint l'extrémité septentrionale du lac Albert, à la frontière du Zaïre. Il pénètre au Soudan, prend le nom de Bahr el-Gebel « mer des montagnes » puis de Bahr el-Ghazal « mer des gazelles » à la faveur d’un immense marécage, le Sadd. En amont de Kotok (ancienne Fachoda), il devient Bahr el-Abiad ou « Nil blanc ». 

Le Nil à Louxor. (Histoire de l’Egypte ancienne)
Le Nil à Louxor.
(Histoire de lÂ’Egypte ancienne)
Issu du lac Tana (1850m) sur le plateau éthiopien, le Bahr el-Azrak « Nil bleu » rejoint le Nil Blanc à Khartoum et triple le débit du fleuve. Apres avoir reçu l'Atbarah sur sa droite au sud de Khartoum, le Nil, coule désormais en plein désert et ne reçoit plus aucun affluent. 6 « cataractes », la première se situant à hauteur d’Assouan où aujourd’hui le « grand barrage » forme depuis 1970 le lac artificiel Nasser, submergeant l'ancienne Nubie, dont seuls quelques monuments furent sauvés de l'engloutissement... Sorti de la première cataracte à Assouan, le Nil descend en pente douce vers la Méditerranée et coule jusqu'au Caire (Memphis) dans une étroite vallée fertile. Au Caire il se divise en deux bras principaux, celui de Rosette et celui de Damiette, et forme un vaste delta marécageux avant de se jeter dans la Méditerranée.

Le Fayoum. Canal dÂ’irrigation. (Histoire de lÂ’Egypte ancienne)
Le Fayoum. Canal dÂ’irrigation.
(Histoire de lÂ’Egypte ancienne)
A partir de la fin de l'âge paléolithique les limons silico-argileux forment la riche « terre noire » lors des crues du fleuve qui débutent vers la mi juillet et durent jusqu’en octobre. Le début de la crue correspond à la date fixée pour le début du calendrier. L'amplitude de la crue était surveillée grâce au « nilomètre » et de son importance dépendait la qualité des récoltes. Une crue trop faible diminuait la surface cultivable, une crue trop élevée créait des dégâts dans le système d'irrigation.

Dans cette immense oasis, isolée du reste du monde par la Méditerranée et les déserts, s'est développée pendant trois mille ans une extraordinaire civilisation tributaire du fleuve, du limon fertile et d cycle solaire.

 chapitre précédentchapitre suivant 
Chapitre précédentChapitre suivant

Icone texte Articles connexes
La tunisie, villes, villages, sites antiques...le guide!
Pour en savoir plus...

Diffusé par CashTraficLe jeu de stratégie par navigateur ! Combattez des milliers de joueurs et imposez votre loi ! Faites croître votre influence sur la scène internationale par le biais d'alliances ou de déclarations de guerre ! Formez une alliance et imposez vos vues à vos adversaires ! Commercez avec les autres joueurs ou espionnez-les pour découvrir leurs faiblesses !
Encyclopédie
©2007-2010 B&S Editions. Tous droits réservés.
Hébergement du site chez notre partenaire 1&1 (voir ses offres)