B&S Encyclopédie

Diffusé par CashTrafic

Histoire : 1900, l’Europe domine le monde

Partager:  partager Partager bsencyclopedie sur Twitter

2. L’impérialisme européen : le colonialisme

Les causes
Les étapes
Les formes du colonialisme
Les résistances au colonialisme
Les grands empires coloniaux

2.5. Les grands empires coloniaux

2.5.1. L’empire anglais

L’empire colonial anglais est de loin le plus vaste avec ses 33 millions de km² et ses 450 millions d’habitants, soit le quart de la population mondiale ! Les Anglais ont conscience que leur prospérité repose essentiellement sur leur empire dont ils tirent charbon, acier, coton, pétrole…

2.5.1.1. Les colonies anglaises de peuplement blanc

Il s’agit principalement du Canada, de l’Australie, de la Nouvelle Zélande, très facilement conquis, car vides d’hommes et de l’Afrique du Sud où la conquête est plus difficile : les Anglais s’y heurtent en effet aux Hollandais, déjà installés en Orange et au Transvaal : deux conflits très durs opposèrent les colons anglais et « Afrikaners » : les « guerres des Boers » (1880-1881 et 1899-1902) qui finissent par voir le triomphe de l’Angleterre et de son projet d’une Afrique anglaise « du Cap au Caire ».

Ces pays de peuplement anglais ont un statut de « Dominion » : leur gouvernement est autonome, mais ils restent sous un strict système de « protectionnisme économique » de la part de la métropole.

Guérilleros Boers pendant la Deuxième Guerre des Boers
Guérilleros Boers pendant la Deuxième Guerre des Boers
La politique de terre brûlée pratiquée contre les fermes des Boers par les soldats britannique
La politique de terre brûlée pratiquée contre les fermes des Boers par les soldats britannique
Paul Kruger (1825-1904), président du Transvaal, icône boer et internationale de la résistance à l’impérialisme britannique
Paul Kruger (1825-1904), président du Transvaal, icône boer et internationale de la résistance à l'impérialisme britannique

2.5.1.2. Les colonies anglaises d’exploitation

  • En Amérique, l’Angleterre possède la Guyane et le Honduras britannique.
  • En Afrique, la liste des colonies est impressionnante : Egypte, Soudan, Somalie, Ouganda, Kenya, Tanzanie, Zambie, Rhodésie, Nigeria, Ghana…
  • En Asie, l’Inde est la « Perle de la couronne », dont la reine Victoria devient impératrice en 1877 ; mais il y a aussi Hong Kong et de multiples concessions en Chine… Enfin, l’Angleterre tente de contrôler l’Afghanistan.

2.5.1.3. Les relais

Enfin, les Anglais disposent, parsemés dans le monde entier, de relais stratégiques et commerciaux : Gibraltar, Aden, Singapour, Malte, les Falkland (îles Malouines). Ces relais - colonies sont des possessions ou des protectorats gardant leurs autorités politiques comme par exemple le prince du Baloutchistan…

 « Le colosse de Rhodes » : caricature de Cecil John Rhodes (1853-1902), après son annonce de réaliser une ligne télégraphique du Cap au Caire. Dessin réalisé par Edward Linley Sambourne et publié dans « Punch »
« Le colosse de Rhodes » : caricature de Cecil John Rhodes (1853-1902), après son annonce de réaliser une ligne télégraphique du Cap au Caire. Dessin réalisé par Edward Linley Sambourne et publié dans « Punch »
La délégation de l’empire britannique à la IIIè conférence international du Travail. Genève, 1921
La délégation de l’empire britannique à la IIIè conférence international du Travail. Genève, 1921
Soldats Sikhs de l’empire britannique
Soldats Sikhs de l’empire britannique
Le lion britannique, symbole de l’empire
Le lion britannique, symbole de l’empire

2.5.2. L’empire français

Loin derrière l’Angleterre, l’empire colonial français s’étend sur 11 millions de km² et compte près de 50 millions d’individus. Les bases de l’empire sont posées sous Louis Philippe et Napoléon III (Début de l’intervention en Algérie en juin 1830 et achèvement de la « pacification » en 1871), mais c’est à partir de la troisième république, sous l’action de Jules Ferry, que le colonialisme connaît sa véritable expansion, encouragée d’ailleurs par Bismarck qui pensait détourner par ce moyen la France de l’esprit de revanche après la défaite de 1870 et l’annexion de l’Alsace-Lorraine.

Le système politique français dominant dans les colonies est l’administration directe avec l’aide de cadres « indigènes » formés sur place aux pouvoirs très limités. Dans quelques territoires comme le Maroc ou la Tunisie, s’impose le régime du protectorat : un résident général (Lyautey au Maroc) surveille les souverains locaux.

Participant avec enthousiasme à la « mission civilisatrice » de l’Europe, l’Eglise envoie ses légions des « Missionnaires » évangéliser, construire, soigner, instruire… Ici, un « pionnier » de l’évangélisation du Congo, le missionnaire spiritain monseigneur Prosper Augouard (1852-1921) du côté de Brazzaville en 1890
Participant avec enthousiasme à la « mission civilisatrice » de l’Europe, l’Eglise envoie ses légions des « Missionnaires » évangéliser, construire, soigner, instruire… Ici, un « pionnier » de l’évangélisation du Congo, le missionnaire spiritain monseigneur Prosper Augouard (1852-1921) du côté de Brazzaville en 1890
Louis Hubert Lyautey (1854-1934), le « résident général » au Maroc
Louis Hubert Lyautey (1854-1934), le « résident général » au Maroc

2.5.2.1. L’Afrique

Le grand domaine colonial français est l’Afrique :

  • Dans le Maghreb, la France occupe l’Algérie dès 1830, mais doit y mener une longue lutte pour « pacifier » le territoire (résistance d’Abd el-Kader) ; suivent la Tunisie (1880) et le Maroc (1911) : ces trois colonies sont de type « colonie de peuplement » (1 million de colons en Algérie en 1954).
  • L’AOF, Afrique Occidentale Française se compose de la Mauritanie, du Mali, du Niger, de la Haute Volta, du Tchad, du Sénégal, de la Côte d’Ivoire, du Dahomey, toutes colonies d’exploitation.
  • L’AEF, Afrique Equatoriale Française comprend le Congo, le Gabon et la Centre Afrique, où Savorgnan de Brazza œuvre pour acquérir ces territoires à la France…
  • Madagascar et la Somalie complètent les possessions françaises en Afrique.
Pierre Paul François Camille Savorgnan de Brazza (né à Rome le 26 janvier 1852, décédé à Dakar le 14 septembre 1905). Photographie de Nadar
Pierre Paul François Camille Savorgnan de Brazza (né à Rome le 26 janvier 1852, décédé à Dakar le 14 septembre 1905). Photographie de Nadar
Colonialisme : la construction de la ligne de chemin de fer « Congo-Océan » reliant Brazzaville à Pointe (1921-1934) Noire sur quelque 500 kilomètre en traversant le massif montagneux du Mayombe. Une légende raconte qu’elle aurait coûté la vie à un Africain par traverse… Entre 17 000 et 30 000 « esclaves » congolais mais aussi indochinois y trouvèrent la mort
Colonialisme : la construction de la ligne de chemin de fer « Congo-Océan » reliant Brazzaville à Pointe (1921-1934) Noire sur quelque 500 kilomètre en traversant le massif montagneux du Mayombe. Une légende raconte qu’elle aurait coûté la vie à un Africain par traverse… Entre 17 000 et 30 000 « esclaves » congolais mais aussi indochinois y trouvèrent la mort
Colonialisme : la construction de la ligne de chemin de fer « Congo-Océan » reliant Brazzaville à Pointe (1921-1934)
Colonialisme : la construction de la ligne de chemin de fer « Congo-Océan » reliant Brazzaville à Pointe (1921-1934)
Participant avec enthousiasme à la « mission civilisatrice » de l’Europe, l’Eglise envoie ses légions des « Missionnaires » évangéliser, construire, soigner, instruire
Participant avec enthousiasme à la « mission civilisatrice » de l’Europe, l’Eglise envoie ses légions des « Missionnaires » évangéliser, construire, soigner, instruire
L’œuvre humanitaire des médecins français à Madagascar. Revue « Illustration » du 28 mars 1903 : le coté « propagande » du colonialisme
L’œuvre humanitaire des médecins français à Madagascar. Revue « Illustration » du 28 mars 1903 : le coté « propagande » du colonialisme
 « A Madagascar, la plus florissante de nos colonies… » Caricature de « L’Assiette au beurre », 9 mai 1903
« A Madagascar, la plus florissante de nos colonies… » Caricature de « L’Assiette au beurre », 9 mai 1903

2.5.2.2. L’Extrême Orient

En Extrême Orient, les Français s’installent en Cochinchine (Vietnam du Sud), au Cambodge, puis, après la guerre du Tonkin (1884-1904) au Laos, au Tonkin (Vietnam nord) et en Annam (Vietnam centre), créant ainsi l’Union Indochinoise. La France possède en plus des comptoirs en Chine (Shanghai, Pékin)…

Un prisonnier indochinois condamné à porter la « cangue ». 1908
Un prisonnier indochinois condamné à porter la « cangue ». 1908

2.5.2.3. Autres colonies

Dans le reste du monde, la France possède des comptoirs en Amérique (Guyane, Antilles, Terre Neuve), en Inde (Chandernagor, Mahé, Karikal, Pondichéry, Yanaon), en Océanie (Polynésie, Nouvelle Calédonie, Nouvelles Hébrides)...

2.5.3. Les autres empires coloniaux

  • Arrivant plus tardivement, les autres puissances se lancent à leur tour vers 1880 dans la conquête et le partage du monde : Stanley explore le Congo (actuelle République démocratique du Congo ou ex-Zaïre) pour le compte du roi des Belges Léopold II ; l’Espagne s’adjuge le Sahara et la Guinée espagnoles ; le Portugal étend son influence déjà séculaire sur l’Angola, le Mozambique, Goa, Macao ; les Pays-Bas s’implantent en Guyane, Indonésie, Nouvelle Guinée ; l’Italie contrôle la Libye, la Somalie, l’Erythrée…
  • L’Allemagne de Bismarck, grande puissance économique européenne se sentant une vocation mondiale, mais toute jeune nation politique, tente de refaire son « retard » sur la France et l’Angleterre et s’adjuge, non sans âpres négociations, le Togo, le Cameroun, le Sud Ouest Africain. Elle ouvre des comptoirs en Chine. La Russie pousse de plus en plus vers l’est (Mandchourie, Chine) : elle va s’y heurter au Japon (guerre de 1905).
  • Quant aux USA, ils font de l’Amérique du Sud et des Philippines leur chasse gardée, où, tout en ne s’impliquant officiellement pas des affaires intérieures des pays sous influence, elle mène avec efficacité sa politique du « Big stick »…
Léopold II, roi des Belges : sans doute le plus gros propriétaire terrien de l’empire colonial : le Congo est sa possession personnelle
Léopold II, roi des Belges : sans doute le plus gros propriétaire terrien de l’empire colonial : le Congo est sa possession personnelle
La répression coloniale : écrasement au Cameroun de la révolte des Doualas par les Allemands en 1884. Lithographie
La répression coloniale : écrasement au Cameroun de la révolte des Doualas par les Allemands en 1884. Lithographie
Combat dans le Sud Ouest Africain entre soldats allemands et Hereros en 1904, bataille d’Onganjira. Illustration du « Petit Journal »
Combat dans le Sud Ouest Africain entre soldats allemands et Hereros en 1904, bataille d’Onganjira. Illustration du « Petit Journal »
La délimitation de la frontière du Congo et du Cameroun entre la France et l’Allemagne. Illustration du « Petit Journal », novembre 1913
La délimitation de la frontière du Congo et du Cameroun entre la France et l’Allemagne. Illustration du « Petit Journal », novembre 1913

Icone texte Articles connexes
La tunisie, villes, villages, sites antiques...le guide!
Pour en savoir plus...

Diffusé par CashTraficLe jeu de stratégie par navigateur ! Combattez des milliers de joueurs et imposez votre loi ! Faites croître votre influence sur la scène internationale par le biais d'alliances ou de déclarations de guerre ! Formez une alliance et imposez vos vues à vos adversaires ! Commercez avec les autres joueurs ou espionnez-les pour découvrir leurs faiblesses !
Encyclopédie
©2007-2010 B&S Editions. Tous droits réservés.
Hébergement du site chez notre partenaire 1&1 (voir ses offres)