B&S Encyclopédie

Diffusé par CashTrafic

Auschwitz, camp de concentration nazi

Partager:  partager Partager bsencyclopedie sur Twitter

1. Introduction

N’oubliez jamais
N’oubliez jamais
« On ne peut pas croire, quand on est un adulte occidental normalement constitué, quand on a reçu une éducation moyenne, quand votre formation vous a donné un petit, mais dur noyau de références humanistes, on ne peut pas croire que des hommes comme vous et moi enfournent d'autres hommes dans la gueule de fours crématoires pour les réduire en cendres, sous prétexte que la forme de leur nez ou la section de leur prépuce les rendent indignes de vivre. On ne peut pas… »
Pierre-Olivier Walzer, écrivain suisse, 1997
« ...Comme vous et moi, les responsables d’Auschwitz avaient des narines, une bouche, une voix, une raison humaine, ils pouvaient s'unir, avoir des enfants… »
« Comme les Pyramides ou l’Acropole, Auschwitz est le fait, est le signe de l’homme. »
« L’image de l’homme est inséparable, désormais, d’une chambre à gaz… »
Georges Bataille – 1947
« Survivre sans avoir renoncé à rien de son propre monde moral, à moins d'interventions puissantes et directes de la chance, n'a été donné qu'à un tout petit nombre d'êtres supérieurs, de l'étoffe des saints et des martyrs. »
Primo Levi
… Or, du fond de la nuit, nous témoignons encore 
De la splendeur du jour et de tous ses présents. 
Si nous ne dormons pas c’est pour guetter l’aurore 
Qui prouvera qu’enfin nous vivons au présent…. 
Robert Desnos, État de veille, 1942
… Or, du fond de la nuit, nous témoignons encore De la splendeur du jour et de tous ses présents. Si nous ne dormons pas c'est pour guetter l'aurore Qui prouvera qu'enfin nous vivons au présent…. Robert Desnos, État de veille, 1942

Le plus grand complexe construit durant la guerre par le IIIè Reich peut représenter à lui seul le système concentrationnaire nazi : il juxtapose un camp de travail, un camp de concentration et un camp d'extermination. A la fin des années 1960, il se contente de sa sinistre réputation. Depuis une quinzaine d'années, son nom a acquis une autre dimension au point, par exemple, de figurer sur la liste des sites constituant le patrimoine de l'humanité.

Auschwitz-Birkenau : la « Judenrampe »
Auschwitz-Birkenau : la « Judenrampe »

Auschwitz, un de ces noms qui définit à lui seul un pan de l’Histoire de l’Humanité, réalise au XXè siècle la fusion de l'antisémitisme et du racisme avec la prison, l'usine capitaliste et l'administration bureaucratico - rationnelle. Auschwitz constitue une synthèse unique de différents éléments que l'on trouve dans d'autres crimes ou génocides du XXè siècle, une synthèse rendue possible par son ancrage dans le système social, technique, industriel, bref dans la rationalité instrumentale due l’espèce « Homo sapiens sapiens ».

Auschwitz est le symbole d’une extermination conçue sur des bases idéologiques, planifiée, gérée bureaucratiquement et mise en oeuvre avec des méthodes industrielles. Ses victimes sont désignées selon leur appartenance à un groupe qualifié de « race inférieure », dans le cadre d'un projet de remodelage biologique de l'humanité. Ce génocide racial est précédé par l'opération T4 (l'euthanasie) qui frappe les handicapés (dont la vie n'était pas « digne d'être vécue », selon la formule nazie), puis étendu, à une échelle bien plus vaste et avec d'autres moyens, aux Juifs d’abord, puis dans une moindre mesure, aux Tziganes, mais aussi aux « bolcheviques » et aux « slaves »....

Si Auschwitz est devenu en quelque sorte un symbole de la barbarie du XXè siècle, il convient cependant de manier ce symbole avec précaution et d’en analyser clairement la signification : Si Auschwitz est « unique », il n’en présente pas moins de multiples facettes…

 chapitre précédentchapitre suivant 
Chapitre précédentChapitre suivant


Si les casinos ont une histoire passionnante, cela n’explique pas pour autant l’incroyable succès de tous les jeux de casino existants ! Essayez la roulette en ligne ou video poker et vous oublierez vite l’histoire pour ne plus penser qu’au jeu.
Encyclopédie
©2007-2010 B&S Editions. Tous droits réservés.
Hébergement du site chez notre partenaire 1&1 (voir ses offres)