B&S Encyclopédie

Diffus par CashTrafic

Les châteaux d’Alsace

Partager:  partager Partager bsencyclopedie sur Twitter

1.2. Description du château

Préambule
Le donjon
L’enceinte
Le palas
La chapelle castrale
Les puits et citernes
La basse cour
Les portes

1.2.2. Le donjon

Le donjon constitue la tour principale du château, élément défensif essentiel. De son sommet on découvre les alentours et tout ce qui s’y passe, particulièrement l’approche des troupes amies ou ennemies. Le donjon occupe en général l’endroit stratégique du château pour servir de bouclier défensif aux autres bâtiments du château ; il est donc dirigé du « coté de l’attaque ». En cas de prise du burg par l’ennemi, il est le dernier refuge des défenseurs.

Les donjons sont de toute formes : carrés au départ, ils deviennent rectangulaires, polygonaux, ronds, semi ronds et même triangulaires. Très souvent le donjon est dégagé, placé immédiatement derrière la chemise d’enceinte, toujours du côté de l’attaque, et souvent lui-même entouré d’un mur-bouclier assez haute qui le protège. Dans quelques cas il se situe en plein milieu du château. Quelques donjons possèdent côté attaque d’ouvrages défensifs supplémentaires (bretèches, échauguettes…) pour une défense plus efficace contre les traits et les machines de siège.

Le donjon médiéval est la seule construction castrale dont le plan est typique : au rez-de-chaussée se trouvent les « oubliettes » servant en général, non de cachot, mais de réserve de nourriture. Les oubliettes n’ont pas d’accès direct vers l’extérieur et sont rarement éclairées. Au dessus, se trouve le premier étage qui constitue l’entrée du donjon. Cette entrée est généralement placée à plusieurs mètres de haut par rapport au niveau du sol et on y accède par une échelle retirable ou un escalier extérieur en bois aisément destructible.

Se succèdent ensuite entre deux et quatre étages. L’un d’entre eux est équipé d’une cheminée et de latrines en encorbellement. Les étages sont reliés entre eux soit par des échelles, soit par des escaliers en bois, très rarement par des escaliers en pierre. Le sommet du donjon est équipé soit de hourds, soit de mâchicoulis.

Le donjon n’est pas en général l’habitat du seigneur. Il est essentiellement un organe de défense où les murs ont plus d’importance que les salles : le donjon de l’Ortenbourg a des murs épais de 3m alors que les salles ne mesurent que 4 x 4m !

A noter que de nombreux petits châteaux ne possèdent pas de donjons. Certains par contre en possèdent deux (Haut Andlau), voire trois.

 chapitre précédentchapitre suivant 
Chapitre précédentChapitre suivant


Diffus par CashTraficLe jeu de stratgie par navigateur ! Combattez des milliers de joueurs et imposez votre loi ! Faites crotre votre influence sur la scne internationale par le biais d'alliances ou de dclarations de guerre ! Formez une alliance et imposez vos vues vos adversaires ! Commercez avec les autres joueurs ou espionnez-les pour dcouvrir leurs faiblesses !
Encyclopédie
©2007-2010 B&S Editions. Tous droits réservés.
Hébergement du site chez notre partenaire 1&1 (voir ses offres)