B&S Encyclopédie

Diffus par CashTrafic

La Grèce archaïque : 700-480

Partager:  partager Partager bsencyclopedie sur Twitter

2.6. Les premières colonies

Syrie, Egypte et Libye
Piérie, Macédoine, Chalcidique
Les colonies de Sicile et de Grande Grèce
Les colonies dans l’est
L'extrême occident

2.6.1. Syrie, Egypte et Libye

C’est au début du VIIIe siècle que les Grecs établissent des avant-postes commerciaux dans le sud des côtes d’Asie Mineure. Dans les époques antérieures, sous les Mycéniens, les Phéniciens étaient en relation commerciale avec les Grecs. Les marchands grecs d’Eubée, en retour, commercent avec la ville d’Al Mina, sur la côte syrienne à l’embouchure de l’Oronte, sans doute dès la fin du Xe siècle. Al Mina devient rapidement un comptoir grec de première importance. Ces échanges vont enrichir d’une influence orientale l’art, la religion et la civilisation et permettre l’apparition et le développement de l’alphabet grec, apparu sans doute au XIe siècle. Plus tard les Ioniens et les Cariens deviennent ensuite mercenaires en Lydie, mènent des razzias dans le delta du Nil et servent Babylone sous le règne de Nabuchodonosor.

Plus au sud, dans le Delta du Nil, les Grecs de Milet fondent un comptoir commercial à Technos. Ce comptoir perd peu à peu son importance lorsque des commerçants grecs fédérés de Milet, Corinthe et Egine fondent vers 650 la colonie de Naucratis sur la branche canopique du Nil et obtiennent du Pharaon Amasis un statut particulier. Naucratis devient un port très important, car de lui sont exportés vers la Grèce du blé, du lin, du papyrus alors que les Grecs importent céramique, vin, huile et argent. Naucratis est le plus important port égyptien libre d’accès aux étrangers. Il est certain que ces contacts avec l’Egypte ont, conjugués avec ceux d’Anatolie, très nettement influencé la culture grecque, particulièrement en matière d’architecture religieuse et de sculpture de pierre. Ainsi le second hécatompédon de Samos dédié à Héra, où le première colonnes à chapiteaux floraux d’un temple de Smyrne.

Toujours vers le sud, les colons de Théra (Santorin), alors en proie à plusieurs années de sécheresse, menés par Aristote Battos I fondent vers 630 sur un plateau de la côte libyenne choisi pour ses riches terres, la colonie de Cyrène (de « Kyra » signifiant « asphodèle »), après deux échecs infructueux d’installation dans les régions proches. Cyrène se dote rapidement d’un port, Apollonia. Plus tard, deux autres villes sont fondées à partir de Cyrène sur la côte : Taucheira, l'actuelle Tocra, et Euhespérides, la moderne Benghazi. Enfin, sous le règne d'Arcésilas II dit « le Dur », un groupe de Cyrénéens chassé de la ville fonde vers 550 sur un plateau à l'ouest de Cyrène la cité de Barca, l'actuelle El-Merj, et aménage un port sur la côte, la future Ptolémaïs. Cyrène et sa région, la Cyrénaïque, deviennent rapidement très riches et exportent céréales, chevaux, laine et bœufs.



Diffus par CashTraficLe jeu de stratgie par navigateur ! Combattez des milliers de joueurs et imposez votre loi ! Faites crotre votre influence sur la scne internationale par le biais d'alliances ou de dclarations de guerre ! Formez une alliance et imposez vos vues vos adversaires ! Commercez avec les autres joueurs ou espionnez-les pour dcouvrir leurs faiblesses !
Encyclopédie
©2007-2010 B&S Editions. Tous droits réservés.
Hébergement du site chez notre partenaire 1&1 (voir ses offres)