B&S Encyclopédie

Diffus par CashTrafic

Mathis Neithart Gothart « Grünewald »

Partager:  partager Partager bsencyclopedie sur Twitter

7. Le retable d’Issenheim

Généralités
Le polyptyque fermé
Polyptyque ouvert
Polyptyque ouvert II
Conclusion

7.3. Polyptyque ouvert

7.3.1. L’annonciation : (269 x 142cm)

Retable d’Issenheim. Polyptyque ouvert I, panneau latéral : l’Annonciation. Vers 1515. Huile sur bois, 269 x 141 cm. Colmar, Musée Unterlinden
Retable d’Issenheim. Polyptyque ouvert I, panneau latéral : l’Annonciation. Vers 1515. Huile sur bois, 269 x 141 cm. Colmar, Musée Unterlinden
La scène ne situe dans une église gothique (Breisach ?), rythmée par un rideau rouge et un rideau bleu : c'est une expression admirable de l'espace, par intuition et non par une perspective rigoureuse, accentuée encore par le jeu de lumière.

Retable d’Issenheim. Polyptyque ouvert I, panneau latéral : l’Annonciation, détail. Vers 1515. Huile sur bois, 269 x 141 cm. Colmar, Musée Unterlinden
Retable d’Issenheim. Polyptyque ouvert I, panneau latéral : l’Annonciation, détail. Vers 1515. Huile sur bois, 269 x 141 cm. Colmar, Musée Unterlinden
La vierge, stupéfaite, détourne les yeux de l'Ange immense « sorte d'ouragan rouge et or dont on ne sait comment il est entré dans cette partie du petit sanctuaire isolée par deux rideaux, rouge et vert, comme l'avait imaginé sainte Brigitte dans ses Révélations » (Hans Haug).. Elle tient un livre avec un passage d'Isaie (VII, 14); en haut à gauche, un prophète ; au fond, la colombe du Saint Esprit.

7.3.2. L’incarnation : (265 x 304cm)

Retable d’Issenheim. Polyptyque ouvert I. Partie centrale : le concert des anges et la nativité.Vers 1515. Huile sur bois. Musée d
Retable d’Issenheim. Polyptyque ouvert I. Partie centrale : le concert des anges et la nativité.Vers 1515. Huile sur bois. Musée d'Unterlinden, Colmar
L’ensemble est en bon état de conservation.

Retable d’Issenheim. Polyptyque ouvert I. Partie centrale : le concert des anges.Vers 1515. Huile sur bois. Musée d
Retable d’Issenheim. Polyptyque ouvert I. Partie centrale : le concert des anges.Vers 1515. Huile sur bois. Musée d'Unterlinden, Colmar
A gauche, un baldaquin d'un gothique flamboyant exacerbé, structuré végétativement, avec figures de prophètes. Le modèle pourrait être le portail saint Laurent de la cathédrale de Strasbourg, ou celui de Thann, ou encore la Gnadenkapelle de Lautenbach, le jubé de Breisach ou le baldaquin de Saint Laurent d'Ulm...

Retable d’Issenheim. Polyptyque ouvert I. Partie centrale : le concert des anges.Vers 1515. Huile sur bois. Musée d
Retable d’Issenheim. Polyptyque ouvert I. Partie centrale : le concert des anges.Vers 1515. Huile sur bois. Musée d'Unterlinden, Colmar
Au premier plan, un ange richement vêtu joue de la viole ; deux autres anges musiciens sont à l'intérieur du temple, dont un ange - oiseau. Au dessus d'eux grouille une multitude d'êtres ailés ou non, surtout les six figures bleuâtres entourant une tête ailée recouverte de plumes. On ne sait trop ce que cette scène représente (Eve?).

Retable d’Issenheim. Polyptyque ouvert I. Partie centrale : le concert des anges.Vers 1515. Huile sur bois. Musée d
Retable d’Issenheim. Polyptyque ouvert I. Partie centrale : le concert des anges.Vers 1515. Huile sur bois. Musée d'Unterlinden, Colmar
Sur le seuil du temple, Marie Rédemptrice à genoux. Elle est enceinte. Mystérieuse et séduisante, elle est servie par deux anges. Il y a sans doute un parallèle avec la Vierge au Temple du dôme de Milan (XIVè), fort vénérée en Allemagne. Au dessus d'elle, au tympan, Abraham et Melchisédech. A ses pieds, la vase de cristal, symbole de la Virginité de Marie.

Retable d’Issenheim. Polyptyque ouvert I. Partie centrale : la Nativité, détail. Vers 1515. Huile sur bois. Musée d
Retable d’Issenheim. Polyptyque ouvert I. Partie centrale : la Nativité, détail. Vers 1515. Huile sur bois. Musée d'Unterlinden, Colmar
A droite, la Vierge et l'enfant entourée d'objets familiers : baquet pour bains, vase de nuit, berceau de bois... La vierge, jeune allemande pleine de santé, tient dans ses mains l'enfant qui joue avec une couronne d'or ; c'est un dialogue joyeux de la mère et du fils sous le soleil de midi, dans la jardin clos luxuriant où pousse le figuier, symbole de la connaissance.

Retable d’Issenheim. Polyptyque ouvert I. Partie centrale : la Nativité. Vers 1515. Huile sur bois. Musée d
Retable d’Issenheim. Polyptyque ouvert I. Partie centrale : la Nativité. Vers 1515. Huile sur bois. Musée d'Unterlinden, Colmar
La Vierge somptueusement vêtue rappelle la Marie du Buisson de Roses de Schongauer. Quant à l'enfant, il est ceint d'un lange déchiré, qui préfigure la Passion. Au fond, deux anges annoncent Noël à deux bergers transparents. Sur les nuées, le Père trône dans la lumière au milieu d'une théorie d'anges.

7.3.3. La résurrection :(269 x 143cm)

Retable d’Issenheim. Polyptyque ouvert I, panneau latéral : la Résurrection. Vers 1515. Huile sur bois, 269 x 141 cm. Colmar, Musée Unterlinden
Retable d’Issenheim. Polyptyque ouvert I, panneau latéral : la Résurrection. Vers 1515. Huile sur bois, 269 x 141 cm. Colmar, Musée Unterlinden
Cette scène donne tout son mens au polyptyque ouvert : c'est le mystère de l'Incarnation - Résurrection - Transfiguration - Ascension du Christ. Le Christ radieux est ici opposé à la pesanteur physique et à l'humanité du Christ en croix avec lequel il n'a plus aucune ressemblance physique. L'artiste à rendu l'évènement par une explosion violente de lumière dans l'obscurité dense du bleu nuit : le nimbe du Christ est un « Halo d'or en fusion » (Huysmans) dans lequel le Christ semble se dissoudre.

Retable d’Issenheim. Polyptyque ouvert I, panneau latéral : la Résurrection, détail. Vers 1515. Huile sur bois, 269 x 141 cm. Colmar, Musée Unterlinden
Retable d’Issenheim. Polyptyque ouvert I, panneau latéral : la Résurrection, détail. Vers 1515. Huile sur bois, 269 x 141 cm. Colmar, Musée Unterlinden
Ici la vision libérée de toute pesanteur est décrite en tant que phénomène lumineux : le personnage divin est presque absorbé par sa propre lumière. Ceci est le chef d'oeuvre par excellence de Grünewald, et très peu d'artistes ont réussi à l'égaler pour évoquer l'évènement (Peut être Raphaël dans sa « Transfiguration », Pinacothèque, Vatican).

Retable d’Issenheim. Polyptyque ouvert I, panneau latéral : la Résurrection, détail. Vers 1515. Huile sur bois, 269 x 141 cm. Colmar, Musée Unterlinden
Retable d’Issenheim. Polyptyque ouvert I, panneau latéral : la Résurrection, détail. Vers 1515. Huile sur bois, 269 x 141 cm. Colmar, Musée Unterlinden
« Jaillissement inouï construit sur les diagonales de draperie traînantes ou flottantes, expression inoubliable à la fois d'un triomphe et d'une bénédiction des foules. Sur une nuit étoilée, la tête et le buste du Christ se confondent avec la lumière de son nimbe agrandi aux dimensions d'un soleil. » (Hans Haug)

Retable d’Issenheim. Polyptyque ouvert I, panneau latéral : la Résurrection, détail. Vers 1515. Huile sur bois, 269 x 141 cm. Colmar, Musée Unterlinden
Retable d’Issenheim. Polyptyque ouvert I, panneau latéral : la Résurrection, détail. Vers 1515. Huile sur bois, 269 x 141 cm. Colmar, Musée Unterlinden
« Un je ne sais quoi de démoniaque imprègne le Christ de la Résurrection : un personnage fluet, mal proportionné, aux articulations outrées, ni solennel, ni grandiose en rien ; mais la magique vision atmosphérique remplace complètement l'expression spirituelle » (von Eimen).


Icone texte Articles connexes
Pour en savoir plus...

Diffus par CashTraficLe jeu de stratgie par navigateur ! Combattez des milliers de joueurs et imposez votre loi ! Faites crotre votre influence sur la scne internationale par le biais d'alliances ou de dclarations de guerre ! Formez une alliance et imposez vos vues vos adversaires ! Commercez avec les autres joueurs ou espionnez-les pour dcouvrir leurs faiblesses !
Encyclopédie
©2007-2010 B&S Editions. Tous droits réservés.
Hébergement du site chez notre partenaire 1&1 (voir ses offres)