B&S Encyclopédie

Diffusé par CashTrafic

STOSKOPFF SĂ©bastien

Partager:  partager Partager bsencyclopedie sur Twitter

4. LÂ’Âśuvre de Stoskopff

Objets de la vie quotidienne « monumentalisés »
Natures mortes avec livres et Ă©crits
La Grande Vanité
Objets de cuisine
Natures mortes avec des personnages
La table mise
Corbeilles de verres et pièces d’orfèvrerie
Toiles avec des coquillages
La série avec carpes et boites en copeaux de bois
Le trompe lŽœil

Il reste de l’œuvre de Stoskopff entre 60 et 69 tableaux, selon les critiques. 10 d’entre eux sont datés et entre 26 et 29 signés « StosKopff » de la main du maître. Toutes les œuvres signées sont des natures mortes. Mais des correspondances attestent que Stoskopff était aussi portraitiste, et qu’il a notamment exécuté un double portrait du comte Jean de Nassau-Idstein et de son épouse Anna.

Pour la plupart, les œuvres de l’artiste ont pour thème la représentation d’objets quotidiens, très souvent dans le domaine de la cuisine ou de la nourriture.

4.10. Le trompe lŽœil

Stoskopff Sébastien : Trompe l’œil avec la scène mythologique du « triomphe de Galatée » d’après Michel Dorigny. Huile sur toile, 65 x 54cm. Vienne, Kunsthistorisches Museum. (Histoire de l’art)
Stoskopff Sébastien : Trompe l’œil avec la scène mythologique du « triomphe de Galatée » d’après Michel Dorigny. Huile sur toile, 65 x 54cm. Vienne, Kunsthistorisches Museum. (Histoire de l’art)

Très souvent Stoskopff intègre dans ses natures mortes des images ou des dessins. Dans une de ses œuvres, un trompe l’œil, un dessin devient le sujet unique de nature morte : il s’agit d’une représentation du « triomphe de Galatée » actuellement au Kunsthistorisches Museum de Vienne.

Sur un chevalet très sombre qui se détache à peine du fond noir une feuille, fixée par douze points de cire rouge, représente dans un ovale inscrit dans un rectangle une scène marine. Les coins de la feuille ne sont pas fixée et se replient légèrement vers le centre, accentuant l’effet de trompe l’œil.

Stoskopff Sébastien : Trompe l’oeil avec une gravure de Ferdinand Bol « vieil homme barbu avec sa canne ». 1642. Vaduz, Lichtenstein Sammlung. (Histoire de l’art)
Stoskopff Sébastien : Trompe l’oeil avec une gravure de Ferdinand Bol « vieil homme barbu avec sa canne ». 1642. Vaduz, Lichtenstein Sammlung. (Histoire de l’art)

Le dessin représente la déesse de la mer Galatée entourée de deux putti, et de deux tritons, dont l’un souffle dans une trompe alors que l’autre retient le corps de la déesse. Stoskopff s’est directement inspiré pour ce motif d’une gravure de 1644 de Michel Dorigny (1617-1663), qui s’est inspiré lui-même d’une œuvre de son beau père, Simon Vouet. Il en a cependant ôté volontairement les amours voletant au dessus du groupe marin. Sandrart raconte que l’œuvre était tellement parfaite que lorsqu’elle fut présentée en 1651 à l’empereur Ferdinand III, celui-ci voulu prendre la feuille en main …

Un autre trompe l’œil de ce genre, montrant une gravure de Callot, à été mis à jour dans une collection privée ; un troisième, se trouvant au musée de Dresde en 1859, a été perdue. Un autre enfin, se trouvant au musée de Vaduz et montrant une gravure de Bol représentant un vieillard barbu. Cette dernière œuvre est cependant d’attribution incertaine.


Icone texte Articles connexes
Actualités automobiles, essais, comparatifs, nouveautés...
Pour en savoir plus...

Diffusé par CashTraficLe jeu de stratégie par navigateur ! Combattez des milliers de joueurs et imposez votre loi ! Faites croître votre influence sur la scčne internationale par le biais d'alliances ou de déclarations de guerre ! Formez une alliance et imposez vos vues ŕ vos adversaires ! Commercez avec les autres joueurs ou espionnez-les pour découvrir leurs faiblesses !
Encyclopédie
©2007-2010 B&S Editions. Tous droits réservés.
Hébergement du site chez notre partenaire 1&1 (voir ses offres)