B&S Encyclopédie

Diffus par CashTrafic

Karnak : le sanctuaire d’Amon

Partager:  partager Partager bsencyclopedie sur Twitter

3. La première cour

Karnak : le grand temple d’Amon vu du lac sacré : le pylône I, la salle hypostyle, l’obélisque de Thoutmosis I et d’Hatchepsut (Site Egypte antique)
Karnak : le grand temple d’Amon vu du lac sacré : le pylône I, la salle hypostyle, l’obélisque de Thoutmosis I et d’Hatchepsut (Site Egypte antique)
A partir de la XIIIème dynastie, l'une des plus grandes fêtes religieuses de Thèbes devient celle d'Opet où le dieu Amon résidant dans sa « maison de Karnak » doit se rendre chaque année au temple de Louxor afin d'y passer une dizaine de jours. Pour effectuer ce trajet, on place le dieu à l'intérieur d'un naos posé sur une barque. Des prises fixées à cette dernière permettent à plusieurs prêtres de la transporter. Au cours de cette procession, des prêtres entourant le cortège divin chantent, récitent des prières et rafraîchissent le dieu à l'aide d'éventails ; la foule, en liesse, tente quant à elle d'approcher Amon au plus près. Sur ce trajet de 3 kilomètres, dont une partie s'effectue sur le Nil à certaines époques, des zones de repos sont prévues : la barque d'Amon repose alors dans une chapelle dite « chapelle - reposoir ». Plus tard, les dieux Mout et Khonsou sont aussi transportés dans des barques lors de certaines fêtes sacrées.

Après le pylône d'entrée flanqué d'un colosse royal (il y en avait deux à l'origine), une cour entourée sur trois de ses côtés d'un péristyle où le roi Ramsès III est représenté en Osiris (statues osiriaques). Sur la gauche se situe un édifice assez bien conservé avec trois portes en façade : c'est celui d'un temple reposoir de barque construit sous Séthi II vers 1200 av.J.-C. La porte centrale donne sur la chapelle où reposait la barque d'Amon. Les deux autres chapelles sont celles de Mout et de Khonsou. A droite se trouve un second temple reposoir construit sous Ramsès III aux alentours de 1165 av.J.-C., pour les barques de la triade thébaine Amon, Mout et Khonsou. Cet édifice est construit sur le modèle des grands temples égyptiens, même si les chapelles reposoirs remplacent le « Saint des saints ».

Au milieu de la cour, se trouve la « Colonnade de Taharqa » (690-664), érigée sous le règne du pharaon éthiopien Taharqa aux alentours de 680 av.J.-C. Il en reste une colonne haute de 20 mètres avec son chapiteau toujours en place au milieu de la cour, seul vestige d'un kiosque qui servait lui aussi de reposoir de barque. Le kiosque comportait un ensemble de 10 colonnes soutenant un toit ; la barque du dieu était placée au centre de ce kiosque sur un socle toujours visible.

Près de l'entrée du deuxième pylône une gigantesque statue représente probablement Ramsès II accompagné d'une de ses filles et épouse Bentanta (ou Bent-Anath). Cette statue sera usurpée par le pharaon Pinedjem I vers 1050 av.J.-C.

Karnak : le grand temple d’Amon : partie entre le pylône I et le pylône III. (Site Egypte ancienne
Karnak : le grand temple d’Amon : partie entre le pylône I et le pylône III. (Site Egypte ancienne
Karnak : le grand temple d’Amon. Le temple de Séti II. (Site Egypte antique)
Karnak : le grand temple d’Amon. Le temple de Séti II. (Site Egypte antique)
Karnak : le grand temple d’Amon.  (Site Egypte antique)
Karnak : le grand temple d’Amon. (Site Egypte antique)
 chapitre précédentchapitre suivant 
Chapitre précédentChapitre suivant


Diffus par CashTraficLe jeu de stratgie par navigateur ! Combattez des milliers de joueurs et imposez votre loi ! Faites crotre votre influence sur la scne internationale par le biais d'alliances ou de dclarations de guerre ! Formez une alliance et imposez vos vues vos adversaires ! Commercez avec les autres joueurs ou espionnez-les pour dcouvrir leurs faiblesses !
Encyclopédie
©2007-2010 B&S Editions. Tous droits réservés.
Hébergement du site chez notre partenaire 1&1 (voir ses offres)