B&S Encyclopédie

Diffusé par CashTrafic

Rome : la chapelle Sixtine (Vatican)

Partager:  partager Partager bsencyclopedie sur Twitter

1. Histoire

Sixte IV
La chapelle sous Sixte IV
Les transformations de Jules II
Le Jugement dernier
Les restaurations

1.4. Le Jugement dernier

Raphaël : le pape Léon X avec les cardinaux Giulio de Médicis et Luigi de’ Rossi. 1518-1519. huile sur bois, 154 x 119 cm. Florence, les Offices
Raphaël : le pape Léon X avec les cardinaux Giulio de Médicis et Luigi de' Rossi. 1518-1519. huile sur bois, 154 x 119 cm. Florence, les Offices
Jules II meurt peu après l'achèvement de la voûte de la Sixtine. Son successeur Léon X va faire exécuter par le grand rival de Michel-Ange, Raphaël Sanzio, dix tapisseries représentant les apôtres. Elles seront tendues pour la première fois en 1519, à l'occasion des fêtes de Noël, dans la partie inférieure de la chapelle.

Plus de vingt ans plus tard, fin 1533, après le terrible sac de Rome de mai 1527 par les troupes impériales, Clément VII de Médicis (1523 à 1534) rappelle Michel-Ange et lui confie la tâche de rénover la décoration de la Chapelle Sixtine en peignant un Jugement Dernier sur le mur du fond de l'autel, et une Résurrection sur le mur opposé. Mais le pape meurt l’année suivante.

Sebastiano del Piombo : Clément VII. 1526. Naples, Musée Capodimonte
Sebastiano del Piombo : Clément VII. 1526. Naples, Musée Capodimonte
Son successeur, le pape Paul III, reprend le projet. Les échafaudages du Jugement sont dressés derrière l'autel à l’été 1535 et les fresques du XVè sont détruites, à savoir les deux premiers épisodes des Histoires de Moïse et du Christ, peints par le Pérugin. De même est détruit un retable de Notre-Dame de l'Assomption parmi les Apôtres. En 1536, Michel Ange se met à l’œuvre. Il représente donc la parousie, le retour glorieux du Christ en s’inspirant des textes du Nouveau Testament (Mt. XXV, 31-46 ; I. Co. XV, 51-55). Il achève le Jugement en automne 1541.

Michel-Ange prend soin d’adapter la paroi au travail en lui donnant une légère inclinaison pour que la poussière ne s y accumule pas. Il utilise des dessins et des cartons, aidé par son fidèle assistant Urbino qui l'aide à préparer les couleurs et à disposer les échafaudages.

Le jugement dernier. Vue générale. 1537-1541. Fresque, 1370 x 1220 cm. Chapelle Sixtine, Vatican
Le jugement dernier. Vue générale. 1537-1541. Fresque, 1370 x 1220 cm. Chapelle Sixtine, Vatican

Durant l'année 1537 la peinture devait être déjà avancée ; le 31 octobre 1541, « … avec étonnement et émerveillement de tout Rome, et même de la terre entière » (Vasari)., l’œuvre est officiellement dévoilée, comprenant un peu moins de quatre cents personnages qui viennent s'ajouter aux légions de la voûte. Leur taille varie entre 2,50 et 2,60 mètres.

Chapelle Sixtine : plan et disposition des fresques du plafond. Rome, Vatican
Chapelle Sixtine : plan et disposition des fresques du plafond. Rome, Vatican

L’état d’esprit de Michel Ange pendant la réalisation de cette grandiose fresque n’est pas des plus optimistes : il est tourmenté, en proie à des crises d'angoisse, souvent blessé dans son amour-propre par les attaques de ses rivaux, poursuivi par les commanditaires, par les exigences de sa famille ; il vient de perdre son père et son frère. Il écrit : « je suis chaque jour lapidé, comme si j'avais crucifié moi-même le Christ ».Il s'emporte contre le peintre Sebastiano del Piombo, qui veut le pousser à peindre à l'huile et non à la fresque, il refuse la visite de son neveu Lionardo, « parce qu îl ne ferait rien d’autre qu'augmenter mes difficultés en ajoutant de nouveaux soucis aux préoccupations existantes ». Il tombe même de l'échafaudage du jugement, se blesse à une jambe mais refuse tout soin, se barricadant chez lui et repoussant le médecin que le pape lui envoie… peu avant sa mort en 1564 il brûle par deux fois « ... un grand nombre de dessins, esquisses et cartons faits par lui, afin que personne ne puisse voir ses efforts et les manières qu'a son génie en s'exprimant... » (Vasari). Ce fait sera confirmé par une lettre d'Averardo Serristori à Côme I le lendemain de la mort de Michel Ange.

On ignore pour quelle raison la Résurrection ne fut jamais réalisée.

Le Titien : le Pape Paul III. 1543. Huile sur toile. Naples,  Museo Nazionale di Capodimonte
Le Titien : le Pape Paul III. 1543. Huile sur toile. Naples, Museo Nazionale di Capodimonte
Le jugement dernier, détail : groupe de damnés refoulés dans les enfers. 1537-1541. Fresque, Chapelle Sixtine, Vatican
Le jugement dernier, détail : groupe de damnés refoulés dans les enfers. 1537-1541. Fresque, Chapelle Sixtine, Vatican
 chapitre précédentchapitre suivant 
Chapitre précédentChapitre suivant

Icone texte Articles connexes
La tunisie, villes, villages, sites antiques...le guide!
Pour en savoir plus...

Diffusé par CashTraficLe jeu de stratégie par navigateur ! Combattez des milliers de joueurs et imposez votre loi ! Faites croître votre influence sur la scène internationale par le biais d'alliances ou de déclarations de guerre ! Formez une alliance et imposez vos vues à vos adversaires ! Commercez avec les autres joueurs ou espionnez-les pour découvrir leurs faiblesses !
Encyclopédie
©2007-2010 B&S Editions. Tous droits réservés.
Hébergement du site chez notre partenaire 1&1 (voir ses offres)