B&S Encyclopédie

Diffus par CashTrafic

La Grèce classique : 480-323

Partager:  partager Partager bsencyclopedie sur Twitter

4.3. Seconde phase : 415-404

Alcibiade
L’affaire des Hermocopides
Le désastre de Syracuse
La défaite finale d’Athènes : 411-404
La paix
Conclusion

4.3.1. Alcibiade

A Athènes, deux hommes s’opposent : Nicias, homme d’âge mûr, partisan de la paix avec Sparte et d’un impérialisme modéré, s’impose à la mort de Cléon et conclut la paix qui porte son nom. Il a en face de lui Alcibiade, beaucoup plu jeune, de la famille des Alcméonides, pupille de Périclès, disciple et ami de Socrate. Après une jeunesse tumultueuse et scandaleuse, il débute sa carrière militaire au siège de Potidée et se bat à Délion en 424. Chef des démocrates bellicistes, il est élu stratège en 420. Surtout, il est d’une ambition sans bornes, convaincu que la guerre, à la reprise de laquelle il milite avec passion, pourrait lui ouvrir les chemins du pouvoir. Il travaille donc à la rupture de la paix de Nicias.

La première occasion lui est offerte pratiquement dès la conclusion de la paix, lorsqu’Argos se détache de la ligue du Péloponnèse et forme sa propre ligue avec Elis et Mantinée. Poussée par Alcibiade, Athènes s’allie à Argos en guerre contre Sparte : les alliés s’emparent d’Epidaure et d’Orchomène et marchent sur Tégée. Sparte mobilise et en août 418 son armée forte de 9 000 hommes aux ordre du roi Agis II, rencontre et écrase les 7 000 coalisés à Mantinée. La coalition s’effondre et Argos se retrouve seule. Athènes rompt une seconde fois la trêve en 416 en attaquant l’île de Mélos, accusée de vouloir quitter la ligue de Délos et de rechercher une alliance avec Sparte.

Alcibiade trouve rapidement un prétexte pour relancer le conflit : en Sicile, Syracuse, colonie de Corinthe, cherche à étendre son hégémonie sur l’île. En 416, Sélinonte, alliée de Syracuse, attaque Ségeste. Celle-ci fait appel à l’aide d’Athènes, offrant même de payer les frais de l’expédition. Alcibiade saute sur l’occasion : un expédition en Sicile permettrait à Athènes d’étendre son influence à l’ouest, de contrer l’influence syracusaine et de menacer les approvisionnements en blé du Péloponnèse venant précisément de Sicile. Alcibiade compte sur le soutien des indigènes sicules et de certaines cités grecques de l’île, notamment celui de Léontinoi. Nicias s’oppose de tout son poids à cette aventure, mais rien n’y fait : Athènes décide l’intervention et en confie le déroulement à Nicias, Alcibiade et Lamachos. Les Athéniens prennent la mer en juin 415. C’est alors qu’éclate l’affaire des Hermocopides.



Diffus par CashTraficLe jeu de stratgie par navigateur ! Combattez des milliers de joueurs et imposez votre loi ! Faites crotre votre influence sur la scne internationale par le biais d'alliances ou de dclarations de guerre ! Formez une alliance et imposez vos vues vos adversaires ! Commercez avec les autres joueurs ou espionnez-les pour dcouvrir leurs faiblesses !
Encyclopédie
©2007-2010 B&S Editions. Tous droits réservés.
Hébergement du site chez notre partenaire 1&1 (voir ses offres)