B&S Encyclopédie

Diffusé par CashTrafic

Les principaux sites de lÂ’Egypte ancienne

Partager:  partager Partager bsencyclopedie sur Twitter

39. Louxor

Louxor : le temple d’Amon-Rê : lithographie de Francois-Charles-Cecile (1746-1840). (Site Egypte antique)
Louxor : le temple d’Amon-Rê : lithographie de Francois-Charles-Cecile (1746-1840). (Site Egypte antique)
Située sur la rive droite du Nil, Louxor forme avec Karnak l’ensemble de Thèbes. La « Thèbes aux cent portes » qui durant des siècles fut la capitale de l'empire, vit son déclin commencer en 672 lors de sa mise à sac par Assourbanipal, et sa fin sous les Ptolémées qui la détruisirent presque entièrement. Homère disait d'elle « Seuls les grains de sable dépassent en quantité la quantité des richesses enfermées dans Thèbes ». Riche, elle le fut. Son commerce était florissant sous les XVIIIéme et XIXeme dynasties. Mais au temps des Romains, Thèbes n'est plus qu'une ruine.

De Louxor, aujourd'hui, ne subsiste qu'un élément important des temps pharaoniques, le temple : le célèbre « Harem d'Amon au sud » que rejoignaient les processions solennelles du dieu Amon par l’allée de plus de 2km. bordée de Sphinx qui la reliait au sanctuaire de Karnak, lors de la fête d'Opet. Les murs de la grande colonnade relatent les épisodes de ces fêtes.

Louxor : le temple d’Amon-Rê : côté est de la colonnade de Ramsès II avec les statues en position debout du pharaon entre les colonnes.  (Site Egypte antique)
Louxor : le temple d’Amon-Rê : côté est de la colonnade de Ramsès II avec les statues en position debout du pharaon entre les colonnes. (Site Egypte antique)
Construit sous Aménophis III par l'architecte Amenothep fils de Hapou, il fut agrandi par Touthmôsis III et terminé par Ramsès II, qui fit construire le pylône d'entrée sur lequel figurent des scènes de guerre dont la célèbre bataille de Qadesh. Deux obélisques, sur lesquels sont gravés de superbes hiéroglyphes, se dressaient devant la façade du temple. L'un d'eux fut offert à la France en 1836 par Méhémet Ali, et orne la place de la Concorde à Paris. Juste derrière l'obélisque restant, deux des six colossales statues de Ramsès assis, gardent l'entrée de la première cours bordée de deux rangées de colonnes en forme de papyrus fermés, avec à droite une petite chapelle dédiée à la triade Thébaine d’Amon, Mout et Khonsou.

Se succèdent le pylône d'Aménophis III, la salle d'accès dotée de 14 colonnes campaniformes, une gigantesque salle hypostyle décorée par Toutankhamon et Horemheb et une autre cour à colonnade donnant sur une seconde salle hypostyle de 32 colonnes. On y trouve encore un hall d'entrée que les Romains firent servir de chapelle pour le culte impérial, la chambre de naissance d'Aménophis III, le sanctuaire d'Alexandre le Grand et le naos où est représenté Aménophis et Horus.



Louxor : le temple d’Amon-Rê : colosse de Ramsès II.  (Site Egypte antique)
Louxor : le temple d’Amon-Rê : colosse de Ramsès II. (Site Egypte antique)
Louxor : le temple d’Amon-Rê : l’allée des sphinx menant au temple de Karnak. (Site Egypte antique)
Louxor : le temple d’Amon-Rê : l’allée des sphinx menant au temple de Karnak. (Site Egypte antique)
Louxor : le temple d’Amon-Rê : salle hypostyle. (Site Egypte antique)
Louxor : le temple d’Amon-Rê : salle hypostyle. (Site Egypte antique)
 chapitre précédentchapitre suivant 
Chapitre précédentChapitre suivant


Diffusé par CashTraficLe jeu de stratégie par navigateur ! Combattez des milliers de joueurs et imposez votre loi ! Faites croître votre influence sur la scčne internationale par le biais d'alliances ou de déclarations de guerre ! Formez une alliance et imposez vos vues ŕ vos adversaires ! Commercez avec les autres joueurs ou espionnez-les pour découvrir leurs faiblesses !
Encyclopédie
©2007-2010 B&S Editions. Tous droits réservés.
Hébergement du site chez notre partenaire 1&1 (voir ses offres)